Une piscine… du rêve à la réalité! Découvrez la véritable tendance de cette année !

Une piscine apporte-t-elle une plus value immobilière?

L’été approche, et comme depuis quelques années les périodes caniculaires se succèdent d’année en année. Les confinements successifs ainsi que les interdictions de voyage à l’étranger ont également poussé de nombreux Belges à passer du rêve à la réalité : Installer une piscine !

Hormis le plaisir qu’elle procure, amène-t-elle une plus-value à votre bien immobilier ? A quoi faut -il prêter attention ? Eléments de réponses à découvrir ci-dessous..

La construction d’une piscine fait partie d’une véritable tendance. “Les confinements et la crise sanitaire en général n’ont fait que renforcer une tendance qui était en nette hausse ces dernières années et en 2020, pas moins de 4.000 nouvelles piscines (soit une augmentation de 300 %) ont été installées en Belgique», assure Patrice Dresse, directeur général du Groupement des entreprises de construction de piscines (GECP).

La crise sanitaire a fait office de déclic pour des centaines de Belges et les piscinistes ont été « noyés » sous les demandes !

Pour cette année 2021, il est d’ores et déjà difficile de trouver un pisciniste professionnel capable d’assurer un chantier avant la fin de l’été.

Investir dans une piscine, c’est bien. Encore faut-il choisir la structure qui convient le mieux à son jardin, ses envies ou encore son budget. Car différents modèles existent sur le marché, chacun ayant sa spécificité ses avantages et inconvénients.

Avant tout, quid au niveau urbanisme ?

En Wallonie, les prescriptions du Code du développement territorial (CoDT) obligent la demande de permis sauf si c’est la seule piscine de votre propriété, qu’elle est à usage privé, qu’elle est invisible depuis la rue, et d’une taille maximum de 75 m². Elle doit également se situer à une distance minimale de 3 m de la limite de votre terrain, vous ne pouvez pas modifier sensiblement votre terrain et si elle peut être recouverte par une structure coulissante ou pliable en plastique léger celle-ci ne peut avoir une hauteur maximale que de 3,5 m. Dans le cas contraire, vous devrez demander un permis auprès de votre administration communale

Quel type de piscine choisir ?

Différents modèles existent, à commencer par les piscines creusées, qu’on peut réaliser avec une cuve en béton (maçonnerie ou blocs préfabriqués rempli de béton coulé sur place) de la taille et forme que l’on souhaite– ce qui est le plus courant (48 % des cas) – ou avec des coques moulées comme le polyester, par exemple (37 %). Qui offre moins de choix en termes de taille et de forme.. De façon marginale on retrouve aussi des piscines en inox (très cher), en bois, ou de type bassin naturel…

Mais les nouvelles constructions sont comme la mode, elles changent de méthode au fil des années. Aujourd’hui, Plus de 6 piscines sur 10 sont des piscines préfabriquées à coque (car moins chère à la base mais pas nécessairement le meilleur choix – voir ci-dessous), un chiffre qui est en constante progression et par contre 37 % d’entre elles sont en construction traditionnelle en béton recouvert de liner ou de carrelages,. Enfin, pour ce qui est du traitement de l’eau, 87 % des nouveaux propriétaires optent toujours pour le chlore. 12 % ont tout de même choisi l’électrolyse du sel et 1 % une autre solution.

Pour ce qui est du budget, la dépense moyenne a oscillé entre 45.000 et 65.000 € pour un bassin classique en béton, en incluant le terrassement, la stabilisation, la pose, l’installation des systèmes d’épuration et éventuellement de chauffage. Tout dépend évidemment de la taille (en moyenne 6 m /4 m) et des options (margelles, couverture,  etc)

Mais attention dans ce domaine une économie de départ peut s’avérer être un mauvais choix et un désastre financier!

En effet même si la piscine à coque a un peu plus de succès actuellement de par son coût de départ moindre, par la rapidité de pose par exemple (et encore il faut tenir compte de la possibilité et de l’accessibilité de la grue pour amener la coque, c’est parfois un véritable transport exceptionnel onéreux!), il faut prévoir son vieillissement et les éventuelles réparations de celle-ci. Et c’est là que le bas blesse…

Car en effet, une piscine à coque lorsqu’elle est usée, tâches de décoloration ou autre, soucis avec la ligne d’eau, fuite éventuelle d’une des canalisations etc ce sera la désillusion au niveau coût de réparation et parfois un remplacement complet devra purement être envisagé ! Bref vous payerez votre piscine 2x !

Ce ne sera donc clairement pas une économie d’échelle ni une plus-value après quelques années pour votre propriété. Encore moins si vous vendez celle-ci avec une piscine usagée…

Les avantages d’une piscine en béton, hormis la taille et la forme que vous souhaitez, c’est que les coûts éventuels de réparations seront moindres de part une durabilité des matériaux utilisés (béton armé – votre piscine ne bougera jamais ! ). Tout au plus 2 à 4000 € pour remplacer le liner en cas de problème éventuel et votre piscine sera comme neuve !

Une piscine apporte-elle une plus-value à mon bien immobilier en cas de revente?

Une piscine valorise votre investissement immobilier, cela peut être un déclencheur de vente. Qui n’a jamais rêvé face à une belle piscine dans un agréable jardin et des futurs moments de convivialités à venir ?

Une piscine est donc un véritable atout depuis quelques années, pour la négociation du prix de vente surtout si vous l’avez bien entretenue et que vous avez réalisé un bel aménagement de l’espace.  C’est l’élément qui peut déclencher un coup de cœur pour votre bien et encore davantage si la piscine est équipée d’un chauffage (primordial quand même dans notre pays), d’un abri, d’une installation conviviale de type « pool house ».

Au moment de la revente, pour une même maison, la différence de prix entre la maison avec piscine et la maison sans piscine, est plus importante que le coût total de construction de la piscine.

Une piscine à la maison est certes un atout pour activer la vente et de plus en plus prisé mais le type de piscine, son équipement et son ancienneté influencera le prix de vente de votre bien ce dont il faut tenir compte.

Elle peut augmenter au final la valeur de votre maison entre +5% et +20% ! Les éléments qui vont jouer sur le prix sont la taille du bassin, le type de revêtement, le type de système de sécurité, si l’eau est chauffée ou non, l’âge de la piscine mais surtout système constructif de la piscine (coque ou béton)

Bref si vous comptez en profiter longtemps, apporter une plus-value à votre propriété pensez-y comparer et faites appel à un professionnel !

Mieux vaut investir un peu plus dès le départ dans une structure qui vous apportera des années de bonheur et, cerise sur le gâteau donnera une réelle plus-value à votre bien immobilier.

Vous souhaitez plus d’infos?  vendre ou louer votre bien immobilier? Contactez-nous  info@homesweethomeimmo.be ou 0475/72.32.67

Source: piscine.be ; La Libre Immo; 

Rejoignez la discussion

Comparer les annonces

Comparer